DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Géorgie accuse la Russie d'être impliquée dans les manifestations de l'opposition contre le président Saakachvili

Vous lisez:

La Géorgie accuse la Russie d'être impliquée dans les manifestations de l'opposition contre le président Saakachvili

Taille du texte Aa Aa

Au sixième jour de la contestation, les forces de l’ordre ont dispersé par la force les manifestants avec des matraques, des gaz lacrymogènes et des canons à eau dans le centre de Tbilissi, la capitale. Il y a eu 250 blessés. Parallèlement, la chaîne de télévision de l’opposition a interrompu ses programmes après l’entrée de policiers dans le bâtiment selon les manifestants.

Depuis vendredi dernier, ils réclament la démission du président Mikhaïl Saakachvili. Ce dernier rejette l’idée d‘élections anticipées et dénonce une manipulation de Moscou. Mikhail Saakachvili a rappelé son ambassadeur en Russie et convoqué l’ambassadeur russe en poste à Tbilissi. Il a aussi décidé d’expulser plusieurs diplomates russes tout en accusant les services secrets russes de fomenter les troubles.

L’opposition géorgienne dénonce des allégations stupides à l’image de l’un de ses leaders : “Les actions sanglantes de ce gouvernement vont provoquer une vague de nouvelles protestations de masse qui peuvent conduire à la chute de ce gouvernement”.

Ce mouvement de contestation est le plus important en Géorgie depuis la Révolution de la rose qui avait porté au pouvoir Mikhail Saakachvili en novembre 2003.