DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Paraphe" de l'Accord d'association UE-Serbie

Vous lisez:

"Paraphe" de l'Accord d'association UE-Serbie

Taille du texte Aa Aa

Le geste est purement symbolique mais il se veut un gage de confiance de l’Union européenne envers la Serbie. Comme promis, le commissaire à l’Elargissement Olli Rehn a paraphé l’Accord de stabilisation et d’association qui doit lier les Vingt-sept à la Serbie. Une façon de récompenser Belgrade pour ses efforts de coopération avec le TPI pour l’ex-Yougoslavie, même si les fugitifs restants, à commencer par Ratko Mladic, sont toujours en cavale. Du paraphe à la signature officielle, il y a un délai qui dépendra de Belgrade. Qu’importe, le vice-premier ministre serbe se félicite de ce rapprochement :

“Le Parlement serbe a de son côté ratifié un accord sur la délivrance des visas pour l’UE et les réadmissions. Ce sont les deux faces complémentaires de notre second pacte avec l’Union européenne, pour permettre à nos citoyens de voyager plus facilement en Europe.”

A l’heure où se joue le futur statut du Kosovo, les Européens espèrent aussi atténuer l’hostilité de Belgrade à une indépendance de la province. Mais pour l’instant, c’est seulement au début de rapprochement avec l’UE que les dirigeants serbes veulent trinquer.