DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le statu quo monétaire de la BCE : "attention à l'inflation" a déclaré Jean-Claude Trichet

Vous lisez:

Le statu quo monétaire de la BCE : "attention à l'inflation" a déclaré Jean-Claude Trichet

Taille du texte Aa Aa

Après le statu quo monétaire décidé par la Banque centrale européenne, les investisseurs ont été attentifs aux propos du président de la BCE Jean-Claude Trichet. Après avoir mentionné la crise que traversent les marchés financiers, le président de la BCE a jugé particulièrement inquiétante l‘évolution récente de l’inflation dans la zone euro.

“Nous nous réservons le droit d’agir quand nous le jugeons nécessaire a déclaré Jean-Claude Trichet. Ajoutant : nous sommes dans une période où les effets défavorables des prix de l‘énergie vont avoir un fort impact à la hausse sur les taux d’inflation dans la zone euro et la forte augmentation de celle-ci est une raison d’inquiétude particulière, et nous sommes particulièrement en alerte”, a conclu le président de la BCE.

Conséquence du statu quo, le rendement de l’euro ne bouge pas par rapport au dollar et la Livre Sterling alors que quelques heures plus tôt, la banque d’Angleterre a également laissé inchangé à 5,75% son taux d’intérêt directeur. C’est un tableau économique guère engageant qu’a dressé jeudi également devant la commission du Congrès américain, le président de la Réserve Fédérale Ben Bernanke : l‘économie américaine a résisté aux tensions sur les marchés du crédit a-t-il dit aux parlementaires mais elle est confrontée à des risques sur les fronts de l’inflation et de la croissance. Bref un vrai casse-tête pour la stratégie monétaire future de la Fed.