DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Benazir Bhutto ne réussit pas à rejoindre la manifestation de Rawalpindi


monde

Benazir Bhutto ne réussit pas à rejoindre la manifestation de Rawalpindi

Benazir Bhuto, assignée à résidence, a tenté de forcer le barrage policier autour de son domicile d’Islamabad. L’ancien Premier ministre était bien décidée à se rendre à un rassemblement interdit de son Parti, à Rawalpindi, une banlieue de la capitale pakistanaise. “Je livre mon combat pour vous, mes frères en uniforme”, criait-elle.

En une heure sa voiture, entouré de partisans, n’a progressé que de 200 mètres. Elle a du finalement rentrer. Benazir Bhutto est bloquée chez elle provisoirement, et son rassemblement interdit. Les autorités mettent en avant les risques d’attentats et l‘état d’urgence instauré il y a une semaine. L’ancien Premier ministre qui négociait un accord politique avec le président Musharraf a brutalement changé de cap en appellant ses partisans à se retrouver à Rawalpindi.

Des partisans qui eux aussi ont transgressé l’interdiction de manifester. Ils ont été violemment réprimés. Dans ce contexte tendu, un attentat contre la résidence d’un ministre a fait 4 morts à Peshawar.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pakistan : Musharraf annonce des législatives avant mi février