DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Menace de désastre écologique en mer Noire

Vous lisez:

Menace de désastre écologique en mer Noire

Taille du texte Aa Aa

Une violente tempête sème le chaos et fait craindre une catastrophe écologique en mer Noire.
Un tanker russe s’est brisé en deux laissant s‘échapper au moins 1 300 tonnes de mazout. L’Agence russe de surveillance environnementale parle d’un “incident écologique sérieux”. Les associations de défense de l’environnement tirent la sonnette d’alarme. Le vent souffle en direction de l’Ukraine dont les côtes pourraient être touchées. En outre, les mauvaises conditions météo ne permettent pas pour l’instant d’intervenir pour colmater la fuite de fioul. Le naufrage s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche dans le détroit de Kertch séparant la Crimée des côtes russes. Le pétrolier, appartenant à la compagnie russe Volganeft, a vu sa coque se briser sous l’effet des vagues. A son bord, les 13 marins ont pu être secourus après avoir dérivés plusieurs dans la poupe du navire maintenue à flot.
De nombreux autres bateaux ont été victimes de la tempête. Quinze marins, membre d‘équipage d’un navire géorgien sont notamment portés disparus. Par ailleurs, au moins quatre cargos ont coulé, dont trois qui transportaient du soufre. Leurs équipages ont pu être secourus. Un navire turc s’est lui échoué sur les côtes sud de la Russie.
Une cellule de crise a été mise en place dans le port de Kavkaz. En mer, on observe des creux de cinq mètres et des vent dépassant les 100 km/h. La météo devrait rester difficile ces trois prochains jours.