DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le roi des belges s'implique dans la crise politique au risque d'être critiqué

Vous lisez:

Le roi des belges s'implique dans la crise politique au risque d'être critiqué

Taille du texte Aa Aa

Albert II a entamé des consultations politiques à huis clos avec les principaux partis pour tenter de sortir de l’impasse flamands et francophones. Cette crise est la plus grave depuis le début de son règne en 1993. Le roi avait pourtant nommé dès le 12 juin et comme le veut la tradition un “formateur” issu du parti vainqueur des élections. Le leader des chrétiens-démocrates flamands, Yves Leterme tente depuis lors de négocier une coalition avec les partis francophones et flamands.

En vain. La crise s’est même aggravée depuis le 7 novembre lorsque les députés flamands ont voté en commission du parlement une proposition de loi visant à réduire certains droits des francophones vivant dans la périphérie flamande de Bruxelles. Yves Leterme poursuit donc ses négociations depuis 155 jours avec une marge de manoeuvre de plus en plus réduite.