DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Anders Fogh Rasmussen gagne son pari

Vous lisez:

Anders Fogh Rasmussen gagne son pari

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement libéral-conservateur du Premier ministre danois, soutenu par l’extrême droite, a remporté les élections législatives anticipées. Après une campagne électorale axée sur un excellent bilan socio-économique mais également sur des promesses de baisse des impôts, le bloc de centre-droit a obtenu la majorité absolue. Cela assure donc à Anders Fogh Rasmussen un troisième mandat de quatre ans.

Le premier ministre a souligné le caractère exceptionnel de ce résultat : “C’est une victoire historique car pour la première fois le Parti libéral gagne trois élections de suite et demeure pour la troisième fois aussi le premier parti du pays”, a-t-il lancé devant des partisans survoltés. “C’est historique pour le Danemark, et pour le parti”, a-t-il insisté.

Mais cette victoire a un prix. Le bloc de centre-droit, au pouvoir depuis 2001, perd quelques sièges, et ne conserve que de justesse la majorité absolue, fixée à 90 sièges. Par ailleurs, c’est une victoire mathématique mais pas forcément politique puisque la nature hétéroclite de la nouvelle majorité pourrait entraîner des difficultés à gouverner.