DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Danemark: Anders Fogh Rasmussen gagne son pari, non sans y laisser quelques plumes

Vous lisez:

Danemark: Anders Fogh Rasmussen gagne son pari, non sans y laisser quelques plumes

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement libéral-conservateur du Premier ministre danois, soutenu au Parlement par l’extrême droite, a remporté les élections législatives anticipées. Les résultats ne sont pas encore définitifs mais le bloc de centre-droit est d’ores et déjà assuré d’obtenir la majorité. Les projections le créditent de 89 des 179 sièges en jeu. Cela assure donc à Anders Fogh Rasmussen un troisième mandat de quatre ans. Un événement historique pour le parti libéral danois, qui a fait campagne sur son excellent bilan socio-économique et sur des promesses de réductions d’impôts.

Mais cette victoire a un prix. Le bloc de centre-droit, au pouvoir depuis 2001, perdrait la majorité absolue, fixée à 90 sièges. Par ailleurs, c’est une victoire mathématique mais pas forcément politique puisque la nature hétéroclite de la nouvelle majorité pourrait susciter des difficultés.