DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une grève de plus en plus impopulaire

Vous lisez:

Une grève de plus en plus impopulaire

Taille du texte Aa Aa

Les syndicats rejettent la réforme des régimes spéciaux de retraite mais certains Français, telle cette passagère de la SNCF, s’insurgent : “Il y en a marre ! On nous prend, nous, en otage. Qu’ils (les cheminots) aillent prendre l’Elysée en otage. Ils font ce qu’ils veulent mais nous aussi on a une vie. On est obligés de poser des jours de congés. Donc on paie quand même pour eux. Ca commence à bien faire”.

Dans le métro parisien une autre usagère donne le ton : “Ras-le-bol ! Je ne les soutiens plus. Je ne suis pas d’accord avec eux parce que moi j’aurais aimé travailler comme eux et avoir une retraite à 54 ou 55 ans. Ce n’est pas notre cas, hélas.”

Sept syndicats de cheminots sur huit ont débrayé. Ils seront rejoints ce mercredi par la RATP, EDF et GDF.

Certains Français comprennent : “Je pense qu’ils ont raison”, explique un client de la RATP. “Je ferais la même chose à leur place. C’est sûr que si l’on dit aux gens qu’ils ont droit à la retraite à 50 ans et qu’après le gouvernement leur dit qu’ils doivent travailler plus… Les gens ont cotisé. Ils ont besoin de se reposer.”

Seuls 90 TGV sur 700 circuleront mercredi et jeudi. Un mouvement reconductible qui menace plusieurs secteurs.