DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Allemagne préoccupée pour son économie après trois jours de grève dans les chemins de fer

Vous lisez:

L'Allemagne préoccupée pour son économie après trois jours de grève dans les chemins de fer

Taille du texte Aa Aa

Ce mouvement qui est déjà le plus dur dans l’histoire de la Deustche Bahn concerne l’ensemble des lignes passagers et frêt et ce dernier secteur perd 50 millions d’euros par jour.

Les cheminots allemands qui s’estiment sous-payés par rapport à leurs collègues européens veulent une nouvelle offre de leur direction d’ici lundi. En attendant, le bras de fer se poursuit entre le syndicat des conducteurs GDL et la direction de la Deustche Bahn, la compagnie nationale. Selon ce représentant de Leipzig “une partie des conducteurs veulent continuer la grève” mais cette dernière doit théoriquement prendre fin la nuit prochaine.

La Deutsche Bahn réclame, elle, cinq millions d’euros de dommages et intérêts au syndicat GDL pour les grèves de l‘été dernier. Dans l’est du pays, les usines dans la métallurgie et l’automobile tournent au ralenti mais n’ont pas été arrêtées. Pour les voyageurs, la situation est dramatique avec 20 à 30 % des trains qui circulent dans l’est. Seules les grandes lignes sont mieux loties avec deux tiers des trains qui fonctionnent normalement.