DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'impasse perdure dans les chemins de fer en Allemagne qui craint pour son économie

Vous lisez:

L'impasse perdure dans les chemins de fer en Allemagne qui craint pour son économie

Taille du texte Aa Aa

Troisième jour de grève et le mouvement concerne l’ensemble des lignes fret et passagers comme ici à Francfort. Le bras de fer se poursuit entre le syndicat des conducteurs GDL et la direction de la Deustche Bahn, la compagnie nationale ce qui suscite différents sentiments parmi les voyageurs.

“Je ne suis pas d’accord. Je pense que ça suffit. Je dois à chaque fois tout réorganisé notamment si je veux partir assez loin. C’est un vrai frein et c’est insupportable”, déclare cette femme. “Je me lève un peu plus tôt, c’est tout. Maintenant c’est presque la routine”, affirme cet homme.

La grève doit théoriquement prendre fin la nuit prochaine mais le syndicat des conducteurs menace de poursuivre le mouvement jusqu‘à Noël si la direction des chemins de fer ne fait pas de nouvelle offre d’ici lundi. Les cheminots allemands s’estiment sous-payés par rapport à leurs collègues européens.

Pour les voyageurs, la patience est de mise avec deux tiers des trains sur les grandes lignes. Mais la situation est dramatique dans l’est du pays. Seuls 20 à 30% des trains y circulent. Cette grève, la plus dure à ce jour de l’histoire de la Deustche Bahn inquiète la première économie européenne. Le secteur du fret perdrait 50 millions d’euros par jour.