DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections législatives sans surprises en Jordanie ce mardi

Vous lisez:

Elections législatives sans surprises en Jordanie ce mardi

Taille du texte Aa Aa

Les Jordaniens votent ce mardi. Des élections législatives aux résultats previsibles. 950 candidats, dont 201 femmes, se disputent les 110 sièges du parlement. Pour la plus grande partie, il s’agit de candidats indépendants, et très probablement la majorité sortante, formée de députés tribaux, centristes et pro-gouvernementaux, sera renouvelée.

Un scrutin censé renforcer la crédibilité démocratique du royaume, et dont la transparence a déjà été remise en question par l’opposition.
Celle-ci dénonce la sous-représentation des circonscriptions urbaines, où habite la majorité des 2,4 millions d‘électeurs de ce pays de 5,6 millions d’habitants. C’est là que se trouvent les fiefs du Front d’Action Islamique, le FAI, bras politique des Frères Musulmans, et principal parti d’opposition. Le FAI présente 22 candidats sous le slogan “l’Islam est la solution”. Mais les experts considèrent qu’il dépassera difficilement les 17 sièges qu’il détient dans le parlement sortant. En juillet, le FAI avait boycotté les élections locales qu’il considérait truquées.

Un scrutin qui, malgré les appels officiels à la participation, semble peu mobiliser les jordaniens, méfiants vis-à-vis de ce parlement qu’ils considèrent comme un simple instrument à faire voter des lois limitant les libertés publiques. La constitution jordanienne donne beaucoup de pouvoirs au roi: c’est lui qui nomme le gouvernement, approuve les lois et dissout le parlement.