DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Ukraine profondément choquée après l'une des pires catastrophes minières de son histoire

Vous lisez:

L'Ukraine profondément choquée après l'une des pires catastrophes minières de son histoire

Taille du texte Aa Aa

Plus de 70 mineurs ont péri et 30 autres sont encore portés disparus après un coup de grisou hier matin dans la mine de Zasiadko. L’incident s’est produit pendant des travaux de forage à plus de 1.000 mètres de profondeur.

Le nombre de victimes pourrait dépasser la centaine et 28 mineurs ont également été hospitalisés selon le gouvernement.

Pour leurs familles et leurs proches, c’est l’attente et la quête angoissante d’information avec la lecture du nom des victimes. Certains ont fait irruption dans le bureau du directeur de la mine en l’accusant de ne pas donner tous les renseignements sur le sort des mineurs.

Au moment de l’accident, 456 mineurs se trouvaient au fond du puits de cette
mine située dans l’est et qui est l’une des trois plus importantes d’Ukraine.

Le président Iouchtchenko s’est rendu sur place et il a présidé une réunion de la commission d’enquête chargée de déterminer les causes de la catastrophe. Il avait été précédé par son premier ministre et grand rival Viktor Ianoukovicth. Cette région étant sa terre natale et son fief électoral.

Les recherches continuent après avoir été suspendues suite à la hausse des températures dans le système de ventilation. Le gouverneur de la région a décrété un deuil de trois jours et une journée de deuil national est également organisée demain.