DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin de la médiation Chavez pour la libération des otages des FARC

Vous lisez:

Fin de la médiation Chavez pour la libération des otages des FARC

Taille du texte Aa Aa

Cette décision du président colombien Alvaro Uribe a entraîné la consternation et l’incompréhension de la famille d’Ingrid Bétancourt qui réclame à nouveau l’aide du président français Nicolas Sarkozy.

La médiation de son homologue vénézuélien Hugo Chavez pour faire libérer l’otage franco-colombienne est terminée. Le dirigeant a été remercié hier par le président colombien Alvaro Uribe. Une décision inattendue qui a douché les espoirs d’une libération prochaine d’Ingrid Bétancourt aux mains des FARC depuis presque 6 ans. Sa famille a demandé à Bogota de revenir sur sa décision. Pour l’heure pas de réponse. C’est pourtant le dirigeant colombien qui avait mandaté Hugo Chavez il y a 3 mois pour avancer sur ce dossier. Officiellement Alvaro Uribe lui reproche son dialogue avec les militaires pour obtenir des informations sur les otages. Officieusement, il n’apprécierait pas la manière de négocier de son homologue, véritable électron libre.