DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Australie devrait basculer à gauche

Vous lisez:

L'Australie devrait basculer à gauche

Taille du texte Aa Aa

Le pouvoir conservateur et son chef John Howard s’essouflent en Australie. Le parti du Premier ministre reste largement à la traîne dans les sondages, à deux jours des élections législatives. Après plus de onze ans d’hégémonie conservatrice, le pays devrait donc basculer à gauche.

Un tract de campagne, diffusé par le Parti Libéral de Howard, s’est en plus retourné contre lui. Il accusait l’opposition travailliste d‘être liée à des extrémistes islamistes. “Je n’ai rien à voir avec ce tract et je le condamne”, s’est défendu John Howard. Deux membres du Parti Libéral ont d’ailleurs été aussitôt exclus.

Mais ce qui fait le plus de tort au Premier ministre australien, c’est la jeunesse de son rival. Le dirigeant travailliste Kevin Rudd, 50 ans, affirme que le gouvernement sortant est dépassé sur les questions les plus actuelles. “Je veux que l’Australie soit leader dans le combat global contre la pauvreté, la maladie et le sous-développement, a déclaré Kevin Rudd. Pour l’Irak, a-t-il poursuivi, le temps est venu de préparer un retrait de nos forces déployées sur place”.

Les conservateurs australiens ont aussi perdu du terrain sur le réchauffement climatique. Dans un pays touché par une sécheresse chronique, Kevin Rudd s’est rendu populaire en promettant de ratifier le protocole de Kyoto.