DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La danse perd un de ses maîtres: Maurice Béjart

Vous lisez:

La danse perd un de ses maîtres: Maurice Béjart

Taille du texte Aa Aa

C‘était l’un des chorégraphes les plus prolifiques de sa génération. Maurice Béjart est mort jeudi en Suisse. Il avait été hospitalisé pour suivre un traitement cardiaque et rénal.

Il débute la danse à l‘âge de 14 ans à l’Opéra de Paris puis auprès de Roland Petit. Il signe sa première chorégraphie en 1952 et dénonce un art coupé des masses. Sous son impulsion, la danse devient physique et sensuelle. Adepte d’un spectacle total, il mêle les univers musicaux, lyriques, théâtraux et chorégraphiques. Son “Sacre du Printemps” en 1959 triomphe et le révèle au grand public. Mais son style peu académique lui vaut des critiques de la part des cercles traditionnels. Il s’exile en Belgique où il fonde les Ballets du XXème siècle. Il donne ses lettres de noblesses à la danse contemporaine en Europe et forme des chorégraphes de renom comme Maguy Marin. Depuis 20 ans, il dirigeait le Béjart Ballet Lausanne. Maurice Béjart avait 80 ans.