DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Commonwealth : le Pakistan sanctionné pour ne pas avoir levé l'état d'urgence

Vous lisez:

Commonwealth : le Pakistan sanctionné pour ne pas avoir levé l'état d'urgence

Taille du texte Aa Aa

Le Commonwealth suspend Islamabad. L’organisation, qui compte 53 Etats membres, avait fixé un ultimatum au président pakistanais Pervez Musharraf pour qu’il restaure la Constitution dont est privé le pays depuis le 3 novembre. L’ultimatum a expiré jeudi.

La sanction est essentiellement symbolique. Le Pakistan ne peut plus participer aux réunions de l’organisation. Pervez Musharraf sera d’ailleurs absent du sommet qui se tient ce week-end dans la capitale ougandaise. Islamabad avait déjà été suspendu en 1999, à la suite du coup d’Etat qui avait permis à Musharraf de se hisser au pouvoir. Le pays avait regagné son statut de membre à part entière en 2004.

Mais le président pakistanais reste aujourd’hui encore sourd aux appels de la rue et de la communauté internationale qui exigent également qu’il quitte la tête de l’Etat major.