DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Double attentat-suicide au Pakistan en pleine crise politique

Vous lisez:

Double attentat-suicide au Pakistan en pleine crise politique

Taille du texte Aa Aa

Un double attentat-suicide a fait 20 morts au moins dans la banlieue d’Islamabad, de nouvelles attaques malgré l‘état d’urgence instauré il y a trois semaines. Deux voitures piégées ont explosé, l’une contre un bus transportant une cinquantaine de policiers, l’autre contre un poste de contrôle militaire au quartier général de l’armée. Le drame a eu lieu dans la ville de Rawalpindi, banlieue dortoir de la capitale pakistanaise, un quartier populaire qui abrite la principale garnison du pays et surtout l‘état major des armées où se trouve le domicile du président Musharraf.

Alors que le Pakistan subit cette année un nombre record d’attentats, ils ont fait près de 700 morts, la situation politique s’enlise. Dernier épisode, le retour annoncé de Nawaz Sharif. L’ancien Premier ministre va essayer à nouveau de revenir au Pakistan demain, pour participer à la campagne législative. Exilé en Arabie saoudite, Nawaz Sharif avait tenté de rentrer il y a deux mois, mais il avait été immédiatement expulsé.