DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Australie change de patron, et de style

Vous lisez:

L'Australie change de patron, et de style

Taille du texte Aa Aa

Kevin Rudd veut “écrire une nouvelle page” de l’histoire de l’Australie. C’est ce qu’a déclaré lors de son premier discours le chef du parti travailliste, grand vainqueur des législatives. Kevin Rudd, ancien diplomate de 50 ans, remporterait les élections avec 52,9% des suffrages contre 47,1% aux conservateurs de John Howard.

“Soyons la génération qui saisit l’opportunité aujourd’hui de s’investir dans l’Australie de demain, a-t-il déclaré. C’est la mission que nous avons, en tant que prochain gouvernement de ce pays, mais je veux le faire en travaillant avec vous tous. Demain, et je l’ai dit à mon équipe, on retrousse nos manches, on est prêt à travailler dur, prêt pour le boulot, vous pouvez prendre une bonne tasse de thé pendant ce temps ! “

Kevin Rudd incarne un renouveau de la scène politique. S’il marque sa différence, il a déclaré qu’il travaillerait étroitement avec les dirigeants du monde entier, notamment avec les Etats-Unis, même s’il a promis pendant sa campagne le retrait des troupes australiennes d’Irak. C’est cette fidélité à l’allié américain qui a sans doute coûté la victoire à John Howard. La défaite du Premier ministre, au pouvoir depuis 11 ans, avait été annoncée.

Sur la scène internationale, la victoire travailliste est attendue avec impatience par les défenseurs de la planète. Kevin Rudd a en effet promis de ratifier le protocole de Kyoto. L’Australie est le seul pays industrialisé, avec les Etats-Unis, à ne pas l’avoir signé.