DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Inquiétudes dans les banlieues françaises

Vous lisez:

Inquiétudes dans les banlieues françaises

Taille du texte Aa Aa

La classe politique française appelle au calme après la nuit de violence qui a eu lieu à Villiers-Le- Bel, en banlieue nord de Paris… Violences et vandalisme causés par la mort de deux jeunes, victimes dimanche soir d’une collision avec une voiture de police alors qu’ils circulaient à moto…

Marie-Thérèse de Givry, procureur de la République :
“L’enquête suite à la mort des deux jeunes gens a été confiée à l’inspection générale de la police nationale et à la sécurité départementale”.

Selon certains témoignages en effet, les policiers auraient quitté les lieux sans porter assistance aux deux blessés, qui sont décédés sur place un peu plus tard.

“Ils étaient en train d’agoniser, raconte cet habitant du quartier, l’un avait un pied sectionné, ils l’ont pas assisté, les flics ont essayé de partir en démarrant leur voiture, ils ont pas pu car leur voiture était endommagée, et ils sont partis en courant. Et c’est une dame, on sait pas où elle est, qui est descendue les secourir, elle est infirmière, elle leur a donné les premiers soins. Quand les petits du quartier sont arrivés, elle a dit “c’est terminé, ils sont morts”.

Selon la police, les jeunes roulaient sans casque et ont grillé la priorité aux policiers. Les premiers éléments de l’enquête viendraient confirmer cette version. Les autorités, qui redoutent une répétition des émeutes d’il y a deux ans, ont appelé au calme.