DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande-Bretagne : pas de répit pour Gordon Brown

Vous lisez:

Grande-Bretagne : pas de répit pour Gordon Brown

Taille du texte Aa Aa

Un nouveau scandale vient de sortir et ébranle à nouveau les travaillistes en Grande Bretagne. Après l’affaire de la Nothern Rock, celle des données personnelles perdues, cette fois c’est le financement du Labour qui est mis en cause.

Un scandale qui a déjà fait une victime, Peter Watt, secrétaire général du Labour, qui a démissionné hier.

Des dons au parti travailliste d’une valeur totale de 800.000 euros ont en fait été effectués par un promoteur immobilier sous des prête-noms.

Gordon Brown, Premier ministre britannique :
“Je veux commencer par dire que ce qui s’est passé, ces donations politiques non-déclarées, sont totalement inacceptables, et ne peuvent être justifiées d’aucune façon. Ce comportement n’aura plus lieu dans le futur”.

C’est pour avoir l’autorisation de construire une zone d’activités que le généreux donateur en question, David Abrahams, aurait selon la presse effectué ces versements au Labour.

Harriet Harman, numéro deux du parti travailliste, est elle aussi mouillée dans ce scandale.

L’opposition s’est engouffrée dans cette nouvelle brêche en accusant le gouvernement d’ignorer la loi.

Les conservateurs n’ont jamais été aussi hauts dans les sondages depuis Margaret Thatcher.