DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les jeunes russes partagés sur un vote que beaucoup estiment joué d'avance

Vous lisez:

Les jeunes russes partagés sur un vote que beaucoup estiment joué d'avance

Taille du texte Aa Aa

A la veille des élections législatives de dimanche, beaucoup de jeunes russes s’apprêtent à voter pour la première fois. Un scrutin, qui pour beaucoup d’entre eux est joué d’avance. Et la question que la plupart se posent n’est pas tant de savoir pour qui voter, mais si voter en vaut vraiment la peine.

Partisan du mouvement de jeunes pro-Kremlin Nashi, Vladislav défend Vladimir Poutine
“Nous croyons en Poutine, il a fait beaucoup pour notre pays, et nous a dirigé avec un courage incontestable. Il a pris les rênes du pays dans les années 90, et il nous a sorti du chaos. Nous devons continuer sur cette voie… “

Ivan Bolshakov dirige la section Jeunes de Yabloko, le parti libéral d’opposition à Vladimir Poutine. Lui, et ses camarades travaillent beaucoup pour rallier des électeurs de dernière minute dans la jeunesse russe : “La majorité de la jeunesse n’a jamais montré beaucoup d’intérêt pour la politique, et c’est encore valable maintenant. C’est lié en grande partie aux années de plomb soviétiques. Et aujourd’hui, les jeunes sont très courtisés par les forces pro-gouvernementales”.

Marsha Lipman fait partie du club de réflexion Carnegie Center. Selon elle, malgré tous les efforts déployés pour gagner l‘électorat des jeunes, beaucoup d’entre eux sont peu impliqués, et pensent que leur vote ne changera pas la donne :
“A mon avis, comme dans n’importe quel pays, les jeunes ne s’intéressent pas beaucoup à la politique. Peut-être que cette fois, ils seront un peu plus nombreux à se rendre aux urnes à cause de l‘énorme campagne qui a été déployée pour les mobiliser. Mais ca ne sera pas un changement révolutionnaire, avec des jeunes brusquement plus actifs… Ce serait vraiment curieux parce que c’est une campagne jouée d’avance.”

Dans les rues de Moscou, les jeunes semblent partagés, ceux qui iront voter, pour Poutine, et ceux qui resteront à la maison :

“Naturellement , tous les jeunes ne vont pas aller voter, mais bien sur, il y a ceux qui pensent à leur avenir, et pour qui c’est important de s’impliquer, ceux-là iront voter, bien sur, pour le parti Russie Unie” dit cette jeune russe. “Moi, commente son amie, je ne vais pas voter, je ne pense pas que ca changera grand chose. Dans ce pays, tout est décidé à l’avance. Et mon vote ne changera rien” .