DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des législatives jouées d'avance en Russie

Vous lisez:

Des législatives jouées d'avance en Russie

Taille du texte Aa Aa

Les pays occidentaux s’inquiétent ouvertement : est-ce que les législatives seront si “propres” que cela ce dimanche en Russie ? Aucun observateur de l’OSCE ne pourra le vérifier. La délégation qui devait se rendre sur place dit avoir eu tout le mal du monde à obtenir l’autorisation de Moscou.

Ce scrutin se présente comme un plébiscite pour le président Poutine et son parti Russie Unie. D’ailleurs, avec 24 heures d’avance, le mouvement de jeunesse Nachi, au service du Kremlin, a déjà publié un communiqué surréaliste qui se félicite du “score écrasant de Russie Unie”. Le Parti communiste russe mené par Guennadi Ziouganov semble être le seul autre mouvement, selon les analystes, assuré de remporter des sièges à la Douma, la chambre basse du Parlement.

Mais certains instituts de sondages estiment toutefois que le parti ultra-nationaliste de Vladimir Jirinovski a peut-être ses chances. La barre est haute : il faut atteindre les 7% de voix pour siéger à la Douma. C’est tout le problème du mouvement d’opposition Iabloko, dirigé par Gregori Iavlinski. Il ne devrait pas réunir assez de suffrages. “Nous vivons dans un pays sans institutions politiques indépendantes” regrette déjà Iavlinski. Oui, mais Vladimir Poutine reste l’homme qu’il faut pour une majorité de Russes. Il a rétabli l’ordre et la croissance économique. Pour eux, c’est le principal.