DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition russe dénonce un abus de pouvoir à la veille des législatives

Vous lisez:

L'opposition russe dénonce un abus de pouvoir à la veille des législatives

Taille du texte Aa Aa

Les Russes s’apprêtent à se rendre aux urnes sous les regards inquiets de l’opposition qui crie à l’abus de pouvoir et ceux de la communauté internationale. Les élections législatives de ce dimanche sont sans surprise. Sauf coup de théâtre, Russie Unie, le parti du président russe Vladimir Poutine, va remporter ce match haut la main, après avoir mis la presse au pas, l’opposition KO et écarté des observateurs internationaux.

Des policiers ont d’ailleurs encerclé ce samedi le bureau de SPS, un parti de l’opposition, d’après une porte-parole de ce mouvement libéral. D’après les sondages, seuls les opposants communistes mené par Guennadi Ziouganov parviendraient à atteindre les 7% de suffrages pour siéger à la Douma, la chambre basse du parlement russe.

Le leader ultranationaliste Vladimir Jirinovski est persuadé, comme certains instituts, que son parti le LDPR franchira ce seuil lui aussi. Le mouvement d’opposition libéral Iabloko, dirigé Gregori Iavlinski, ne devrait pas parvenir à ce seuil. Iabloko a accusé Poutine d’abus de pouvoir.

Dans ces élections jouées d’avance, la seule inconnue reste le taux d’abstention. D’où ces clips pour inciter la population a voté. Une faible participation ferait pâlir le triomphe du chef du Kremlin. Des Russes affirment d’ailleurs avoir été menacés de sanctions disciplinaires s’ils ne participaient pas au scrutin.