DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Russie s'apprête à voter sous le regard inquiet de l'opposition et de la communauté internationale

Vous lisez:

La Russie s'apprête à voter sous le regard inquiet de l'opposition et de la communauté internationale

Taille du texte Aa Aa

Les Russes de l‘étranger, eux, ont déjà commencé à faire leur choix aujourd’hui. Les élections législatives de ce dimanche sont sans surprise. Sauf coup de théâtre, le parti du président russe Vladimir Poutine, Russie Unie, va rafler la mise.
La seule inconnue reste le taux d’abstention. Une faible participation ferait pâlir le triomphe du chef du Kremlin. Des témoignages font état d’ailleurs de pressions. Des étudiants de Sibérie, des médecins de la Volga et des employés moscovites affirment avoir été menacés de sanctions disciplinaires s’ils ne participaient pas au scrutin.

Des cas de violations du code électoral ont également été évoqués du côté de l’opposition et des ONG, les organisations non gouvernementales. D’après les sondages, seuls les opposants communistes mené par Guennadi Ziouganov parviendraient à atteindre les 7% de suffrages pour siéger à la Douma, la chambre basse du parlement russe.

Le leader ultranationaliste Vladimir Jirinovski est persuadé, comme certains instituts, que son parti le LDPR, franchira ce seuil lui aussi. C’est tout le problème du mouvement d’opposition Iabloko, dirigé par Gregori Iavlinski. Il ne devrait pas réunir assez de suffrages. “Nous vivons dans un pays sans institutions politiques indépendantes et sans presse libre, a dénoncé Iavlinski.