DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition dénonce les élections "les plus sales" de l'histoire russe et les Occidentaux demandent une enquête

Vous lisez:

L'opposition dénonce les élections "les plus sales" de l'histoire russe et les Occidentaux demandent une enquête

Taille du texte Aa Aa

Garry Kasparov l’une des bêtes noires du Kremlin, arrêté et détenu pendant cinq jours avant le scrutin a vivement réagi : “On parle déjà de violations gigantesques et je ne pense pas que quiconque ait le moindre doute sur le fait que ces élections ont été les plus malhonnêtes dans l’histoire moderne de notre pays”.

Garry Kasparov qui sera candidat à la présidentielle du 2 mars prochain a tenu a apporté des preuves de fraudes manifestes. Il a présenté à la presse cette vidéo tournée hier soir dans le bureau de vote numéro 730 de Moscou après la fin du scrutin. On y voit cette femme en train de déposer plusieurs bulletins dans les urnes.

D’autres témoignages sur des fraudes et des pressions ont continué à affluer toute la journée. Les partis d’opposition et l’ONG russe d’observation des élections Golos faisant état de certains électeurs payés et de soldats poussés à voter.

Le président de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE, Göran Lennmarker a également critiqué de manière très claire ces législatives russes en estimant que leur déroulement était loin de répondre aux “critères” de l’organisation et du Conseil de l’Europe. Il les a qualifiées “d‘élections non équitables”.

La plupart des pays occidentaux, ont également exprimé leur “inquiétude” et leur scepticisme sur le déroulement des élections. Berlin a estimé que ces législatives n‘étaient pas “des élections libres, équitables et démocratiques” au regard des normes allemandes, selon Thomas Steg, un porte-parole du gouvernement.

Paris demande à Moscou de faire toute la lumière sur les allégations de fraudes et Washington réclame au Kremlin une enquête sur ces accusations. Toutes ces accusations ont été totalement démenties par la commission électorale russe.