DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles : l'industrie de l'armement doit respecter les règles de la concurrence

Vous lisez:

Bruxelles : l'industrie de l'armement doit respecter les règles de la concurrence

Taille du texte Aa Aa

Introduire plus de transparence dans le marché de la défense. C’est ce que tente la Commission européenne, qui proposera ce mercredi de modifier la règlementation. Chaque année, les Vingt-sept consacrent à leurs seuls équipements militaires 30 milliards d’euros. Et la plupart du temps, ils invoquent une clause d’exemption pour échapper aux règles de la concurrence. Pour ce responsable de l’Agence européenne de défense, la situation doit évoluer :

“Les forces du marché ne vont pas tout résoudre. Les chars ne sont pas des machines à laver. Mais nous avons aussi besoin de moyens intergouvernementaux. Nous avons besoin à la fois d’efforts communautaires et d’efforts intergouvernementaux pour construire une industrie de la défense qui soit forte.”

Ce que propose Bruxelles, ce sont des critères précis sur les contrats pour lesquels l’exemption serait acceptable. Dès lors, elle deviendrait l’exception et non plus la règle. La Commission y voit le premier pas vers un véritable marché européen de l’armement.