DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La légalité de Guantanamo de nouveau devant la Cour suprême des Etats-Unis

Vous lisez:

La légalité de Guantanamo de nouveau devant la Cour suprême des Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

Les neuf juges se penchent pour la troisième fois sur les droits des détenus de Guantanamo, pour déterminer si la Constitution américaine limite le pouvoir de l’exécutif sur les prisonniers de la “guerre contre le terrorisme”.
Depuis 2002, les prisonniers demandent à pouvoir contester cette détention illimitée qui porte atteinte selon eux au droit anglo-saxon de “l’habeas corpus” comme l’explique ce représentant de 36 détenus : “La question centrale qui est devant la Cour suprême est celle de savoir si le gouvernement des Etats-Unis peut détenir des étrangers en dehors des Etats-Unis sans respecter les lois”.

Pour les avocats des détenus, la base de Guantanamo, territoire officiellement loué à Cuba doit donc être considérée comme territoire américain car elle est sous contrôle absolu de Washington. Une thèse rejetée par le gouvernement américain.

Alors que le président Bush a plusieurs fois évoqué son “objectif” de fermer le centre de détention, des dizaines d’organisations notamment de défense des droits de l’Homme ou des professeurs de droit comme cet homme ont déposé des arguments en faveur des détenus.

Plus de 800 hommes et adolescents ont été détenus à Guantanamo, et environ 305 s’y trouvent encore. La Cour suprême américaine rendra sa décision avant la fin juin 2008. Le vote s’annonce extrêmement serré.