DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tests génétiques et assurances : le droit de savoir

Vous lisez:

Tests génétiques et assurances : le droit de savoir

Taille du texte Aa Aa

Peter Propping est généticien au sein de l’Université de Bonn et membre du centre de référence allemand pour l’Ethique dans les sciences biologiques. Angus MacDonald, mathématicien de l’Université Heriot-Watt d’Edimbourg, a fondé le centre de recherche “génétique et assurance” en 1999. Tous deux sont venus, début décembre au Conseil de l’Europe à Strasbourg, afin de livrer leurs points de vue sur l’impact possible du développement des tests génétiques, en particulier dans le domaine des assurances. Dans cette édition d’Agora, ces deux experts font le point, notamment sur le droit du patient à ne pas savoir et à ne pas être contraint à des tests à des fins d’assurance. Un droit affirmé dès 1997 par la Convention d’Oviedo.