DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Afrique du Sud, moteur économique du moteur africain

Vous lisez:

L'Afrique du Sud, moteur économique du moteur africain

Taille du texte Aa Aa

L’Afrique du Sud est l’un de moteurs économiques du continent africain. Mais comme ailleurs, les fermiers et les agriculteurs locaux se plaignent de la concurrence extérieure. Certains n’hésitent pas à dénoncer les accords économiques bilatéraux passés avec les grandes puissances mondiales.

“Mettre des taxes sur l’import nous permettrait de nous protéger contre les prix bas du marché mondial” explique ce fermier.
Mais Pretoria compte jouer son rôle au côté des pays émergents comme le Brésil, l’Inde et la Chine. Pour atteindre son but l’Afrique du Sud a besoin de signer des partenariats forts, notamment avec l’Union européenne.

“Il devrait y avoir un partenariat entre l’Afrique et le pays industriellement développés, parce que ces pays peuvent aider l’Afrique à sortir de la pauvreté qui détruit de nombreux pays” commente cet analyste. Beaucoup d’ONG estiment en revanche qu’en signant ces partenariats économique avec l’Europe les gouvernements africains vont à l’encontre des intérêts de leurs agriculteurs : “Les agriculteurs et même les industriels ont lancé un appel pour dire aux chefs d’Etat de ne pas, pour le moment, signer ces accords de partenariat économiques avec l’Europe.”

Au final, Pretoria doit encore faire ses preuves. L’organisation de la Coupe du monde de football en 2010 est un rendez-vous important pour le pays et pour le continent. Il s’agit de démonter que l’Afrique est capable de relever un tel défi économique et politique.