DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet UE-Afrique : une nouvelle relation à mettre sur pied

Vous lisez:

Sommet UE-Afrique : une nouvelle relation à mettre sur pied

Taille du texte Aa Aa

Européens et africains assis à la même table pour parler d‘égal à égal. Près de 70 chefs d’Etats et de gouvernements sont réunis à Lisbonne. Hôte du sommet, le Premier ministre portugais José Socrates a déclaré aux participants qu’ils devaient relever le “défi historique” d‘écrire “une page complètement nouvelle de la relation entre l’Europe et l’Afrique”. “Il nous appartient de faire de ce sommet une fenêtre d’espoir pour la tragédie des réfugiés, en Somalie, au Darfour, c’est notre devoir, notre responsabilité.”

Tous se sont promis une discussion franche et sans tabous. Le président du Ghana, également président en exercice de l’Union africaine John Kuofor a appelé à ouvrir en tout conscience les voies de l’avenir : “Durant 500 ans, les rapports entre nos deux continents n’ont pas été une relation heureuse, et c’est pour corriger cette injustice et cette inhumanité qu’une nouvelle relation entre l’Afrique et l’Union européenne est nécessaire”.

La présence de Robert Mugabé à Lisbonne avait créé une controverse avant le début du sommet. en effet le président zimbabwéen, considéré comme un dictateur, est interdit de séjour en Europe. Sa venue a d’ailleurs provoqué le boycottage du sommet par le Premier ministre britannique Gordon Brown.