DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentats manqués de juillet 2006 en Allemagne : condamnation à Beyrouth et procès à Düsseldorf

Vous lisez:

Attentats manqués de juillet 2006 en Allemagne : condamnation à Beyrouth et procès à Düsseldorf

Taille du texte Aa Aa

La Cour criminelle de Beyrouth a condamné ce mardi à 12 ans de prison Jihad Hamad pour tentative de meurtre. Elle a acquitté trois autres accusés. Les 4 hommes, 4 Libanais, ont été jugés pour la tentative d’attentat sur le sol allemand.

Jihad Hamad avait expliqué qu’il ne voulait pas tuer mais protester contre la publication des caricatures de Mohamet dans plusieurs journaux européens.

Un cinquième Libanais, Youssef al Hajj-Dib, identifié grâce aux images d’une caméra de surveillance, a été condamné par la Cour criminelle de Beyrouth à une peine de mort qui a été commuée en prison à perpétuité. Un jugement par contumace, car Youssef al Hajj-Dib est jugé depuis aujourd’hui par un tribunal de Düsseldorf en Allemagne.

Le procureur l’a accusé “d’avoir planifié ces attentats avec Jihad Hamad à la mi-avril 2006 dans le but de tuer un nombre indéterminé de personnes”.

Le 31 juillet 2006, des bombes dissimulées dans des valises avaient été retrouvées dans deux trains régionaux à Coblence et Dortmund. Les engins n’avaient pas explosé à cause d’une défaillance technique. Une défaillance délibérée, d’après l’avocat de Youssef al Hajj-Dib.