DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iulia Timoshenko : portrait

Vous lisez:

Iulia Timoshenko : portrait

Taille du texte Aa Aa

Elle galvanise les foules avec ses revendications de justice sociale et sa critique des oligarques.

Iulia Timoshenko a exploité au maximum son talent d’oratrice tant elle savait que la bataille électorale serait serrée. Sans faille elle a martelé le même message: “Dans ce Parlement, seule une coalition démocratique est acceptable. C’est tout. Cela ne peut être que Notre Ukraine, notre parti. seule notre équipe est à même d’identifier ce dont l’Ukraine a besoin.”

Un discours toujours teinté de nationalisme, pour mieux se présenter en garant de l’indépendance de l’Ukraine et ainsi reconquérir les déçus de la révolution orange.

Sa popularité, Iulia Timoshenko l’a forgée en devenant le plus ferme soutien de Viktor Yushenko dans sa bataille pour l’annulation des élections présidentielles frauduleuses de 2004. Un combat victorieux menés dans la rue et sur les bancs du parlement. C’est à ce moment là que Iulia Timoshenko affiche son ambition de devenir premier ministre. “ Je veux devenir Premier ministre parce que je sais quelles sont les priorités. Je sais que si ce pouvoir est entre mes mains, les gens sauront qu’ils peuvent compter sur des résultats.”

Son ambition devient réalité avec l’investiture de Viktor Yushenko à la présidence. Elle s’engage alors devant le parlement à tout faire pour que l’Ukraine “rayonne comme un diamant.” Mais il faut moins de 8 mois au tandem Timoshenko-Yushenko pour dérailler sur leurs rivalités.

Limogée, Iulia Timoshenko laisse derrière elle un bilan décevant qui jette le doute sur ses engagements réformistes. La réconciliation viendra quelques jours seulement avant les élections législatives. Le couple affiche son entente politique. Beaucoup qualifient cette alliance de mariage de raison.