DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un syndicat suédois désavoué par la Cour européenne de justice

Vous lisez:

Un syndicat suédois désavoué par la Cour européenne de justice

Taille du texte Aa Aa

La Cour européenne de justice a rendu un verdict charnière dans une affaire de services transfrontaliers. Il s’agit de l’affaire Laval, du nom d’une entreprise lettonne qui avait commencé en 2004 le chantier d’une école en Suède. Le chantier avait été bloqué par le syndicat suédois des travailleurs du bâtiment. L’entreprise en question payant ses employés moins cher que le minimum fixé par la convention collective du secteur, le syndicat exigeait qu’elle s’aligne sur les salaires suédois.

Pour la Cour européenne de justice, le syndicat a entravé la libre prestation des services, son action ne pouvant se justifier par la seule protection des travailleurs au sens large.
Cet arrêt est décisif à une époque où les services transfrontaliers se développent en Europe, non sans créer des tensions. Le spectre du plombier polonais n’est jamais bien loin.