DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Consensus peu probable sur le Kosovo au Conseil de sécurité de l'ONU

Vous lisez:

Consensus peu probable sur le Kosovo au Conseil de sécurité de l'ONU

Taille du texte Aa Aa

Le Conseil de sécurité de l’ONU se penche en ce moment sur l’avenir du Kosovo, mais une sortie de l’impasse semble peu probable.
La population albanophone de la province serbe sous protectorat des Nations unies aspire à l’indépendance. Mais Belgrade par la voix du Premier ministre Vojislav Kostunica compte réaffirmer devant les membres du Conseil sa farouche opposition à une telle issue. Elle avance l’argument d’un risque de déstabilisation de la région et prône un compromis avec une autonomie maximale. Elle est soutenue dans ce sens par la Russie qui dispose d’un droit de véto.
Les occidentaux sont pour leur part favorables à l’indépendance souhaitée par la plupart des Kosovars, et exprimée devant le conseil par le Premier ministre Hashim Thaci et le Président Sejdiu.
Face à l‘échec des pourparlers, les autorités du Kosovo ont annoncé leur volonté de proclamer unilatéralement l’‘indépendance. Une décision qui inquiète la population minoritaire serbe qui vit au Kosovo.