DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Début de sortie de crise en Belgique après 6 mois de paralysie politique

Vous lisez:

Début de sortie de crise en Belgique après 6 mois de paralysie politique

Taille du texte Aa Aa

Guy Verhofstadt est parvenu à un accord la nuit dernière avec 5 partis pour former un gouvernement intérimaire qui devrait entrer en fonction dans les prochains jours. C’est le sort de la participation du Parti démocrate-chrétien francophone, le CDH qui bloquait la formation de cette coalition.

Didier Reynders, le chef du Mouvement réformateur francophone, s‘était opposé dans un premier temps à l’entrée du CDH de Joëlle Milquet.

La coalition gouvernementale belge donc sera large : outre les centristes du CDH y figureront les libéraux flamands et francophones, les socialistes francophones et le parti démocrate chrétien flamand d’Yves Leterme, vainqueur des élections de juin. Un vainqueur qui a renoncé à deux reprises à créer un gouvernement faute de consensus entre communauté flamande et francophone.

Le cabinet transitoire devra répondre aux dossiers dit “urgents” auxquels est confronté la Belgique. A commencer par l’augmentation du pouvoir d’achat demandé par quelque 20 000 personnes samedi dernier à Bruxelles. Des manifestants qui ont réclamé aussi “une fiscalité plus équitable” et une “sécurité sociale forte et fédérale”.