DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'annonce de la libération de 3 otages des FARC redonne de l'espoir aux familles

Vous lisez:

L'annonce de la libération de 3 otages des FARC redonne de l'espoir aux familles

Taille du texte Aa Aa

L’assistante d’Ingrid Betancourt, Clara Rojas, devrait être libérée prochainement par les FARC ainsi que son fils, Emmanuel, né en captivité d’une liaison avec un guérilléro. Directrice de campagne de la candidate écologiste à la présidentielle colombienne, elle a été enlevée en même temps qu’Ingrid Betancourt, le 23 février 2002.

Les FARC entendent remercier l’effort de médiation de Caracas. Effort qui a tourné court puisque Bogotá ne veux plus d’Hugo Chavez comme intermédiaire. Qu’importe, le président vénézuélien se félicite de la libération annoncée.
Si les FARC acceptent de négocier avec Caracas, elles rejettent en revanche la proposition du président colombien. Alvaro Uribe propose un échange de 45 otages, dont Ingrid Betancourt, contre 500 guérilléros dans une “zone de rencontre” à définir.