DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Proche-Orient: Une deuxième séance de négociations de paix déjà menacée

Vous lisez:

Proche-Orient: Une deuxième séance de négociations de paix déjà menacée

Taille du texte Aa Aa

La question des prisonniers palestiniens fait partie des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens qui doivent reprendre lundi. Les dirigeants israéliens ont annoncé qu’ils pourraient assouplir les critères permettant leur libération dans le cadre notamment d’un échange de prisonniers. Cette modification permettrait aux autorités de relâcher un plus grand nombre de détenus. Ne seraient alors concernés que les Palestiniens qui ne sont pas reconnus coupables de crimes de sang.

L’autre point clé de ces négociations concerne la colonisation israélienne. Dimanche, l’Etat hébreu a confirmé qu’il allait construire 750 nouveaux logements dans deux colonies en Cisjordanie. Une information qui a suscité la colère des négociateurs palestiniens alors que le plan de paix prévoit le gel des colonies. Mahmoub Abbas a sévèrement critiqué cette initiative parlant d’obstacles sur le chemin de la paix. La poursuite de la colonisation est déjà source de frictions avec Washington et les Européens. Pour la communauté internationale, toutes les colonies construites dans les territoires palestiniens sont illégales.