DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les élections s'annoncent disputées au Kenya

Vous lisez:

Les élections s'annoncent disputées au Kenya

Taille du texte Aa Aa

Trois jours avant les élections générales au Kenya, la campagne s’est achevée hier par les derniers meetings. Le président sortant Mwai Kibaki a jeté ses ultimes forces dans la bataille. Plusieurs milliers de ses partisans sont venus écouter leur favori qui prône la continuité.

Mwai Kibaki met en avant ses bons résultats économiques alors que le pays affiche une croissance moyenne de 5% depuis cinq ans. Il s’appuie aussi sur des avancées sociales acquises ces dernières années comme l’introduction de la gratuité de l‘école dans le primaire.

Mais est-ce que cela suffira pour l’emporter face à son principal adversaire dans cette élection présidentielle? Raila Odinga, leader du mouvement démocratique orange, est en tout cas en tête dans les sondages. Lors de son dernier discours hier, cet ancien prisonnier politique qui se présente comme le défenseur des plus démunis a fustigé notamment l‘échec du président sortant dans la lutte contre la corruption.

La campagne électorale dans cet Etat d’Afrique de l’Est a une nouvelle fois été marquée par des violences, bien moins sanglantes que dans les années 90: la Commission nationale des droits de l’Homme fait état de 70 morts depuis juillet.

Le pays reste aussi touché par des conflits intercommunautaires comme dans la région de Molo dans la province de la Rift Valley où plusieurs dizaines de milliers de personnes ont été déplacées. La plupart d’entre elles n’iront pas voter jeudi. Elles ont peur de rejoindre les bureaux de vote dans les villes d’où elles ont été chassées.