DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boris Nemtsov ne briguera pas la présidence russe

Vous lisez:

Boris Nemtsov ne briguera pas la présidence russe

Taille du texte Aa Aa

Après l’ancien champion du monde d‘échecs Garry Kasparov, un autre opposant à Vladimir Poutine a décidé de jeter l‘éponge dans la course à la présidentielle en Russie: Boris Nemtsov. Son parti libéral SPS, l’Union des forces de droite, l’avait pourtant officiellement investi en vue des élections en mars prochain.

Boris Nemtsov, qui avait été brièvement arrêté avant les législatives au début du mois, a justifié sa décision en affirmant que tous les candidats ne bénéficient pas du même traitement dans les médias. Boris Nemtsov a affirmé qu’“une propagande digne de Goebbels et des ressources administratives sont utilisées contre l’opposition.”

“Il doit y avoir un seul candidat de l’opposition démocratique,” a-t-il ajouté. Une manière de désigner sans le nommer un candidat qui reste en lice: l’ancien Premier ministre de Vladimir Poutine, Mikhaïl Kassianov. Le leader de l’Union populaire démocratique a d’ailleurs commencé hier sa campagne dans le but de recueillir les deux millions de signatures qui lui sont nécessaires pour se présenter.

Et alors que les Russes s’apprêtent à fêter le Nouvel an puis Noël, Dmitri Medvedev reste le grand favori du scrutin. Les cinq candidats encore en lice dont le communiste Guennadi Ziouganov et l’ultranationaliste Vladimir Jirinovski ne devraient guère inquiéter le dauphin de Vladimir Poutine.