DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le monde a soif de champagne

Vous lisez:

Le monde a soif de champagne

Taille du texte Aa Aa

Le célèbre vin effervescent français devrait encore battre un nouveau record de ventes en 2007 avec 330 millions de bouteilles. Un succès jamais démenti et une demande toujours croissante. Problème: la production est limitée par une loi datant de 1927. Seuls 33.500 hectares peuvent être cultivés. Les maisons champenoises ont bien pensé à vendre plus cher mais toutes savent qu’au delà d’un certain prix le consommateur ne suivra plus. La clé ? Etendre le vignoble champenois qui aujourd’hui ne peut produire plus de 400 millions de bouteilles par an. Chaque mètre carré vaut de l’or: un seul hectare se négocie à plus de 600.000 euros.

L’Institut national de l’origine et de la qualité qui décerne les célèbres AOC devrait contenter tout le monde. Le 15 mars prochain, il dévoilera une liste de 40 communes qui devraient intégrer la zone réservée à la production de champagne. D’autres pourraient en être exclus après examen de plusieurs critères comme l’aptitude du milieu naturel et la vocation vinicole des sites. Aujourd’hui les vignes qui produisent le champagne sont réparties sur 317 communes dans les départements de la Marne, l’Aube et de l’Aisne principalement. Même si la révision de l’aire d’appellation est validée, elle ne devrait donner ses effets au consommateur que dans une dizaine d’années.