DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La succession de Benazir Bhutto

Vous lisez:

La succession de Benazir Bhutto

Taille du texte Aa Aa

Benazir Bhutto avait désigné son mari pour lui succéder à la tête du parti, mais celui-ci a laissé la place à leur fils.

Asif Ali Zardari, 51 ans, est rentré d’exil à Dubaï, où il vivait avec sa famille. Ils s’y étaient installés pour échapper à des poursuites pour corruption et détournements de fonds publics. Des ennuis judiciaires qui datent de l‘époque où Benazir Bhutto était Premier ministre.

Asif Ali Zardari s’est marié en 1987 avec Benazir Bhutto. Quand son épouse est renversée en 1996, il est emprisonné plusieurs années, avant d‘être blanchi des accusations de corruption, meurtre et trafic de drogue.

C’est ce passé très chargé qui l’a sans doute incité à passer le relais à son fils. A 19 ans Bilawal devient donc le troisième président du parti fondé par son grand-père, mais il ne fait guère de doute que son père le dirigera dans les faits.

19 ans, c’est bien jeune, même si sa mère avait seulement 35 ans, lorsqu’elle est devenue la première femme de l’Histoire à diriger un pays musulman.