DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Passation de pouvoir pour la mission de la paix au Darfour

Vous lisez:

Passation de pouvoir pour la mission de la paix au Darfour

Taille du texte Aa Aa

Ces soldats qui changent de bérets procèdent à une passation de pouvoir. Cette cérémonie s’est déroulée ce lundi, dans la ville d’El Facher au Darfour. Les militaires mandatés par l’Union africaine ont symboliquement troqué la couleur de leur couvre-chef et hissé un nouveau drapeau, pour devenir officiellement une force mixte ONU-UA. Son nom : la MINUAD, pour “Mission des Nations unies et de l’Union africaine au Darfour”.

Au-delà des symboles, pas de vrais changements : les troupes déployées sont en nombre toujours insuffisants (9000 soldats aujourd’hui, alors que l’ONU en a promis plus du double) et les moyens matériels encore très modestes.

Par conséquent, pas de solution en vue pour la crise humanitaire qui sévit dans cette région à l’ouest du Soudan.

Il faut dire que les autorités soudanaises s’opposent au déploiement de soldats occidentaux sur leur territoire. Et la communauté internationale rechigne toujours à mettre la main au portefeuille pour étoffer la mission de paix dans cette région.

Depuis l‘éclatement de cette guerre civile en février 2003, les violences ont fait près de 200 000 morts et plus de 2 millions de déplacés.