DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Kenya à feu et à sang

Vous lisez:

Le Kenya à feu et à sang

Taille du texte Aa Aa

Les violences tribales dans l’ouest du pays ne semblent plus vouloir s’arrêter depuis la réelection controversée de Mwai Kibaki. Le bilan est déjà lourd, plus de trois cent personnes ont été tuées depuis jeudi. Ce mardi, au moins trente personnes ont été brûlées vives dans une église d’Eldoret où elles avaient trouvé refuge pour échapper aux combats.

Ces affrontements inter-ethniques ne sont pas sans rappeler la crise rwandaise au début des années 90.

L’exode a commencé pour des milliers d’habitants du Kenya. Des femmes et des enfants principalement selon la Croix rouge, ont déjà quitté le pays par l’ouest pour rejoindre l’Ouganda voisin.

L’armée ougandaise a quant à elle renforcé ses troupes le long de la frontière avec le Kenya, craignant une propagation des violences.