DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pakistan : les législatives reportées à la mi-février


monde

Pakistan : les législatives reportées à la mi-février

Au Pakistan, les législatives sont repoussées au 18 février. La commission électorale, après avoir consulté tous les partis en présence, a pris sa décision en début d’après midi.
Le scrutin devait se tenir initialement le 8 janvier, mais l’assassinat de Benazir Bhutto a plongé le pays dans le chaos. Ce report arrange les affaires de Pervez Musharraf. Le président pakistanais doit intervenir dans l’après midi à la télévision pour lancer un appel au calme et à l’unité de la Nation.

Le chef de l‘état s’est entretenu avec Bernard Kouchner. Le chef de la diplomatie française a proposé la coopération d’experts européens pour l’enquête sur l’assassinat de Benazir Bhutto. L’idée d’une enquête des Nations unies a été écartée car aucun pays tiers n’est impliqué dans l’attentat.

Le gouvernement pointe al-qaïda du doigt dans cette affaire. Vingt sept activistes proche des talibans ont par ailleurs été tués dans des combats dans les zones tribales dans le nord du pays.

Les proches de Benazir Bhutto réfutent la théorie du gouvernement et affirment que l’ex-Premier ministre s’apprêtait à prouver que le camp de Musharraf allait truquer les législatives. Ils s‘étaient également prononcés contre le report du scrutin.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les primaires pour la course à la Maison Blanche s'annoncent serrées