DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Serbie répond au président kosovar

Vous lisez:

La Serbie répond au président kosovar

Taille du texte Aa Aa

Belgrade l’a dit par l’intermédiaire de son ministre des Infrastructures : pas question de transiger sur l’indépendance du Kosovo. Velimir Ilic s’est rendu à Mitrovica, une ville symbole, coupée en deux entre les communautés serbes et albanophones.

‘‘Tout le monde doit bien le comprendre. Nous défendrons le Kosovo par tous les moyens – diplomatiques ou autres- que nous serons contraints d’utiliser, a-t-il déclaré. Nous n’abandonnerons jamais le Kosovo et nous ne le perdrons pas.’‘

L’Onu craint une agravation des divisions ethniques dans la province. La Serbie refuse l’indépendance mais le président kosovar promet lui de la proclamer. ‘‘Nous attendions que 2007 soit l’année de notre indépendance. Ce rêve et notre détermination vont devenir réalité au début de cette année 2008. C’est certain’‘, a-t-il affirmé lors de ses voeux pour la nouvelle année.

Ce jeudi, le Premier ministre serbe a lui demandé aux 28 de choisir entre ‘‘leurs liens avec la Serbie et l’indépendance du Kosovo’‘. Des policiers et des juristes européens doivent se déployer dans la province ce que refuse Belgrade catégoriquement.