DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président Kibaki affirme vouloir dialoguer

Vous lisez:

Le président Kibaki affirme vouloir dialoguer

Taille du texte Aa Aa

Après avoir interdit une manifestation de l’opposition, le président kenyan affirme vouloir dialoguer avec son rival politique. Réélu à la magistrature suprême la semaine dernière, lors d’un scrutin controversé, Mwai Kibaki joue la carte du dialogue sous la pression de la communauté internationale.

“Je suis prêt à entamer un dialogue avec les parties concernées, dès que la nation sera calme et que la température politique aura suffisamment baissé pour un engagement constructif et productif”, déclare le président kenyan.

Son rival malheureux à la présidentielle, Raila Odinga, juge le gouvernement responsable des violences inter ethniques. “Ce que nous avons vu défie toute description. C’est un génocide à grande échelle. J’ai vu tant d’enfants morts”, s’indigne le leader du Mouvement démocratique orange.

Les violences qui ont suivis la réélection controversée de Kibaki ont fait plus de 300 morts dans les deux camps. C’est officiellement pour éviter un nouveau bain de sang que les autorités kenyannes ont interdit jeudi une manifestation de l’opposition à Nairobi.

Raila Odinga appelle une nouvelle fois ses partisans à se rassembler ce vendredi. Reste à espérer que la voix de la communauté internationale sera entendue. Washington et Bruxelles appellent les deux camps à se partager le pouvoir tandis que le procureur général du Kenya propose de recompter les bulletins d’un scrutin douteux, de l’aveu même des observateurs internationaux.