DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kenya : le président Kibaki prêt à former un gouvernement d'union nationale, l'opposition refuse

Vous lisez:

Kenya : le président Kibaki prêt à former un gouvernement d'union nationale, l'opposition refuse

Taille du texte Aa Aa

“Le président kényan Mai Kibaki est illégitime”. C’est ce qu’a répété l’opposition alors que le chef de l’Etat, dont la réélection est contestée, s’est dit prêt ce samedi à former un gouvernement d’union nationale. Une annonce faite après un entretien avec une émissaire américaine, Jendayi Frazer, qui a également rencontré l’opposition.

Le président de l’Union Africaine se rendra également au Kenya la semaine prochaine afin de tenter de régler le conflit. Raila Odinga, qui a perdu l‘élection présidentielle le 27 décembre continue de crier à la fraude. Son parti, qui a remporté les législatives, reste déterminé face au régime de Kibaki : “Nous leur avons dit exactement ce que nous avons dit à Jendayi Frazer, que Mwai Kibaki doit démissionner, a expliqué l’un des responsables du parti d’Odinga. Kibaki doit réaliser qu’il y a un problème dans ce pays. Nous sommes prêts à parler et être sincères à propos des discussions que nous voulons avoir”.

Alors que la police kényane faisait état ce samedi d’un retour à la normale, des forces de l’ordre ont tiré contre une foule dans un bidonville à Nairobi.

Les violences qui ont suivi les élections ont entraîné la mort de plus de 350 personnes ainsi qu’une crise humanitaire. Elles ont provoqué le déplacement de 250.000 personnes d’après le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies.