DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Ligue arabe adopte un plan de sortie de crise au Liban et son secrétaire général est attendu sur place d'ici mardi

Vous lisez:

La Ligue arabe adopte un plan de sortie de crise au Liban et son secrétaire général est attendu sur place d'ici mardi

Taille du texte Aa Aa

Les ministres des Affaires étrangères des 22 pays de l’organisation réunis au Caire se sont mis d’accord sur un plan en trois étapes : l‘élection d’un président au Liban, la formation d’un gouvernement d’union nationale et la mise au point d’une nouvelle loi électorale.

Ce plan a été accueilli avec bienveillance par de nombreux libanais comme l’explique cet homme interrogé à Beyrouth : “Nous avons l’espoir comme toute la communauté arabe que les Etats Arabes jouent un rôle pour mettre fin à l’actuelle crise politique au Liban car les autres initiatives étrangères n’ont servi à rien”.

Cet autre est plus réservé : “Avec l’aide de Dieu, j’espère que les Arabes nous aideront à trouver une solution mais nos problèmes viennent aussi de leurs interférences. Sans elles, tous nos problèmes seraient résolus”.

Le Liban est privé de chef de l’Etat depuis l’expiration du mandat du pro-syrien Emile Lahoud, le 23 novembre dernier. La réunion des députés pour élire son successeur a été reportée 11 fois et la prochaine a été fixée au 12 janvier.

La majorité pro-occidentale et l’opposition pro-syrienne emmenée par le Hezbollah se sont mises d’accord sur le choix d’un candidat de consensus en la personne du chef de l’armée, le général Michel Sleimane, mais l’opposition veut avoir un droit de veto dans la future équipe dirigeante.