DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Reprise à la Haye du procès de Charles Taylor

Vous lisez:

Reprise à la Haye du procès de Charles Taylor

Taille du texte Aa Aa

L’ex président du Liberia doit répondre de 11 chefs d’accusation, dont ceux de crimes de guerre et crime contre l’humanité, liés aux guerres civiles au Libéria, et en Sierra Leone.

Le procès reprend après six mois d’interruption.
C’est la seconde comparution de Charles Taylor qui avait boudé le tribunal en juin dernier.
Il avait toutefois plaidé non coupable.

Ce lundi la cour a montré des documents et des témoignages édifiants sur la guerre civile en Sierra Leone, des images d’enfants amputés et celles
d’hopitaux occupés par les victimes du conflit.

Arrêté en mars 2006 puis extradé vers les Pays Bas
il est notamment accusé d’avoir soutenu les rebelles du Front Révolutionnaire Uni, qui ont martyrisé et assassiné des civils en Sierra Leone entre 1991 et 2001.

Pendant le conflit, Taylor fournissait en arme les rebelles en échange de diamants, les fameux “blood diamonds”, les diamants du sang.

Taylor est aussi considéré comme l’instigateur de la guerre ayant déchiré son pays pendant quatorze ans.
Les deux conflits auraient fait 400 000 morts, et généralisé l’enrôlement des enfants soldats, qui étaient violés, drogués, puis conditionnés pour tuer.